Actualité

Le relais de la flamme de Paris 2024 passera en Côte-d’Or !

SAVE THE DATE !
Le 12 juillet 2024, la Côte-d’Or aura la chance d’accueillir le relais de la flamme de Paris 2024.

Elle traversera 8 villes et sites emblématiques du Département.

L’arrivée de la flamme dans le département sera la 54e étape de son périple de 68 jours à travers la France. Elle sera allumée à Olympie le 16 avril 2024, selon la tradition antique, puis entamera un relais de 9 jours en Grèce avant une traversée de la Méditerranée à bord du célèbre trois-mâts, le Belem.
La Flamme arrivera à Marseille le 8 mai 2024 : elle marquera le retour des Jeux en France après 100 ans d’attente et le point de départ des célébrations des Jeux.

« C’est une chance d’accueillir la Flamme et de participer à ce relais. C’est aussi une opportunité unique de fédérer tous les Côte-d’Oriens et les acteurs locaux autour des Jeux et du symbole d’unité qu’est la Flamme Olympique, de mettre en valeur nos territoires dans tous les domaines (patrimoine, nature, sport, culture...) et bien sûr de promouvoir les valeurs du sport et d’œuvrer à renforcer la place du sport dans la vie de nos concitoyens ! »
François Sauvadet
Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

Où passera la flamme ?

En Côte-d’Or, le parcours de la Flamme Olympique s’étalera sur 250 km et fera halte dans 8 villes et sites emblématiques du Département

© Paris 2024
© Paris 2024
0
étapes en Côte-d’Or pour le passage du relais de la flamme de Paris 2024

Cet écrin médiéval est parfait pour explorer la Côte-d’Or sous un jour intellectuel, au cœur de la campagne ! Son centre historique, ses remparts, son détour bucolique le long de l’Armançon (et du fameux Pont Pinard) lui valent le titre de Cité de Caractère. La commune dispose d’un Centre de Préparation aux Jeux cyclisme sur route permettant de s’entraîner dans des conditions optimales.

Au cœur de la capitale du Morvan, Saulieu est à la croisée de la nature, du patrimoine et de la gastronomie. Le musée Pompon met en lumière la vie de l’artiste François Pompon et son travail. Sa renommée gastronomique s’est développée avec Alexandre Dumaine à l’Hôtel de la Côte-d’Or, repris ensuite par Bernard Loiseau et sa famille.

Située au cœur des Climats du vignoble de Bourgogne, inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco, Beaune est une ville d’art dont le monument le plus emblématique est certainement l’Hôtel Dieu avec les Hospices de Beaune. Depuis le mois de juin, la Cité des Climats et Vins de Bourgogne a ouvert ses portes. Le Centre de Préparation aux Jeux Triathlon dispose d’une piscine municipale, d’une piste d’athlétisme, d’un plan d’eau naturel, d’un vaste réseau routier rural et d’une salle de musculation.

Ce village de Haute Côte-d’Or, constitue le haut lieu de la fameuse bataille qui opposa Vercingétorix aux armées de César, une épopée historique à découvrir au MuséoParc Alésia.

C’est dans le village de Source-Seine, sur le plateau de Langres, que jaillit la Seine, à 446 mètres d’altitude. Situé à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Dijon, le site des sources de la Seine, racheté par la Ville de Paris en 1864, est de nos jours classé Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Floristique et Faunistique.

Sur la Route des grands crus de Bourgogne, le château du Clos de Vougeot est classé Monument Historique depuis 1949. Construit au XIIème siècle par les moines de Cîteaux, il était uniquement dédié à la production viticole. Depuis 1934, ce joyau au style Renaissance est devenu le fief de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin qui compte près de 12 000 membres. Leur objectif, mettre en lumière les richesses de la région, notamment le vin et la gastronomie.

C’est le 1er port fluvial de France, avec sa gare d’eau, au cœur de l’activité fluviale où se côtoient les bateaux, les chantiers et tous les métiers liés à la voie d’eau.

Le parcours de la flamme s’achèvera à Dijon, capitale de la Côte-d’Or et des Ducs de Bourgogne dont le Palais abrite aujourd’hui l’Hôtel de Ville ainsi que le Musée des Beaux-Arts. L’espace d’animation, dont le lieu reste secret, sera accessible dès 15h30 avant l’allumage du chaudron prévu vers 19h30. Dijon dispose de plusieurs Centres de Préparation aux Jeux dont celui du Club de tir de la police de Côte-d’Or permettant de pratiquer le tir carabine et pistolet avec accessibilité PMR.

0
porteurs de flamme se relaieront sur la journée

Qui va porter la flamme ?

Une centaine de relayeurs qui représenteront la grande diversité de la société porteront la flamme : des gens ordinaires qui ont fait des choses extraordinaires, parmi lesquels :

  • des femmes
  • des hommes
  • des personnalités publiques
  • des figures locales
  • des inconnus

Le 15 janvier, 8 relayeurs ont été désignés par le Département pour participer au Relais des Flammes olympique et paralympique de Paris 2024 :
Six relayeurs porteront la Flamme olympique, vendredi 12 juillet 2024 sur tout le département :

  • Alizée AGIER
  • Denis CHEVROT
  • Alain DONNAT
  • Corentin LE GUEN
  • Emma MENELOT
  • Marlène SPAHR

Trois suppléants sont également prévus : Jean-Marc DE VECCHI, Frédéric BONNEMAIN et Edouard LABET.

Deux relayeurs auront la chance de participer au Relais de la Flamme paralympique, le 26 août 2024 à Châtillon-sur-Seine :

  • Laura MAHIEU
  • Michel REGNAULT

Un suppléant vient compléter ce duo : Alain GAUDOT.

“Je me réjouis que le Département de la Côte-d’Or se mobilise pour les Jeux de Paris 2024 et puisse accueillir la flamme olympique sur son territoire. Les Côte-d’Oriens seront ainsi pleinement associés à cette grande fête populaire pour célébrer ensemble la plus grande compétition sportive du monde. De nombreuses animations seront organisées sur les sites de célébrations du convoi avec les relayeurs et avec l’aide de nos partenaires.”
Catherine LOUIS
Vice-présidente du Conseil Départemental de la Côte-d’Or en charge de la Jeunesse et du Sport